FAQs

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez dans les questions ci-dessous, n’hésitez pas à nous contacter.

Questions sur les fonctionnalités d'OSCAR

OSCAR détectera généralement tous les objets à la surface de l’eau et au-dessus, quel que soit leur matériau ( bois, acier, plastique, organique…).
OSCAR peut voir jusqu’à l’horizon, mais la portée de détection est délibérément limitée (selon le modèle) afin de ne pas détecter trop d’objets éloignés, qui ne sont (à ce moment là) pas dangereux pour la navigation.
OSCAR ne se contente pas de détecter, il classifie et identifie également les objets flottants. Cela signifie qu’OSCAR sait ce qu’est réellement un objet : une bouée, un conteneur, un voilier, un bateau à moteur, un grand navire. Si OSCAR n’est pas sûr, il classifiera l’objet flottants en un “objet inconnu”.
Dans la zone de détection, OSCAR détectera tous les objets suffisamment grands dans son champ de vision.
Par beau temps, de jour comme de nuit, vous pouvez vous attendre à détecter (et à identifier) :
– un objet de grande taille (ex. Yacht, bateau de pêche, cargo) à ~1000m,
– un objet de taille moyenne (ex. semi rigide, bouée de chenal) à ~250m,
– un objet de petite taille (ex. bouée de mouillage) à ~100m
(Estimations basées sur les modèles OSCAR 320.)
Les modèles OSCAR équipés de caméras de 640×512 pixels ont de meilleures performances que celles décrites ci-dessus et sont plus précis / fiables en matière de détection / classification, en particulier dans des conditions météorologiques changeantes.
Pour des vitesses de bateau plus élevées (>15kn), nous recommandons les caméras à plus haute résolution.

Oui, OSCAR se compose de caméras thermiques et d’une caméra couleur et peut donc voir pendant la nuit. Même par mauvais temps, les caméras thermiques seront capables de fonctionner bien mieux que l’œil humain. En tenant compte du fait que l’équipage est généralement à la barre, en train de naviguer ou simplement occupé à d’autres choses – OSCAR continuera à garder un œil et à agir comme “l’homme de vigie” en haut du mât, en donnant l’alerte lorsqu’un danger potentiel apparaît.

OSCAR dispose d’une centrale inertielle intégrée. L’IMU (ou centrale inertielle) permet à OSCAR de savoir dans quelle direction et avec quelle accélération les caméras et le bateau se déplacent. Comme deuxième point de référence pour la stabilisation de l’image et la compensation du mouvement, OSCAR utilise la détection d’horizon basée sur l’IA. C’est la raison pour laquelle OSCAR fonctionne également dans les mauvais états de mer. Comme OSCAR est monté à au moins 7 m au-dessus de la surface (sur les voiliers, OSCAR est monté en tête de mât), il peut voir par-dessus les crêtes des vagues. Les vagues influencent généralement le tangage et le roulis du bateau, l’équipage aura donc du mal à identifier les objets, même proches. Dès que le bateau tombe dans un creux de vague, il est généralement impossible de voir derrière la vague suivante. OSCAR, grâce à sa hauteur de fixation, est donc plus fiable qu’un membre de l’équipage.

En bref : une caméra couleur.
En détail : Le modèle de couleur RVB est un modèle de couleur additive dans lequel les lumières rouge, verte et bleue sont additionnées de différentes manières pour reproduire un large éventail de couleurs. Le nom du modèle provient des initiales des trois couleurs primaires additives : Rouge, Vert et Bleu.

Les radars détectent des objets plus gros, comme les navires, et agissent sur de grandes distances, quelles que soient les conditions météorologiques.
Le taux de détection des radars diminue avec la hauteur des vagues car l’eau salée réfléchit les ondes radar.
OSCAR voit les petits objets qui dérivent dans l’eau ainsi que les petites embarcations comme les Stand Up Paddles , les kayaks, les canots pneumatiques, les petites embarcations en bois, etc. ..
L’intelligence artificielle d’OSCAR détecte les objets flottants avec des informations sur leur position, leur vitesse et leur trajectoire jusqu’à 600 m ou plus selon les modèles.
Basé sur l’optique, les performances d’OSCAR se dégradent en cas de brouillard et de pluie. Les systèmes OSCAR et les Radars sont donc des systèmes complémentaires dont les avantages et les limites sont différents.

L’AIS affiche les informations des navires équipés d’un émetteur-récepteur AIS. L’AIS est obligatoire pour les navires de plus de 300 tonneaux de jauge brute. De nombreux petits navires ne sont pas équipés d’émetteurs-récepteurs AIS.
Tout comme l’AIS, OSCAR affiche des informations sur les objets flottants détectés, telles que la vitesse, la direction, le CPA (point d’approche minimale), le TCPA (temps du point d’approche minimale), le type d’objet.

En cas de pluie légère, OSCAR pourra détecter des objets mais sa portée de détection sera réduite. En cas de pluie très forte, les objets ne peuvent plus être détectés. Dans le brouillard, une caméra thermique peut voir 3x plus loin que l’œil humain. OSCAR a les mêmes limites physiques que tous les capteurs optiques.

Questions techniques

Advanced Series:

  • Unité de vision : 750g
  • Unité de calcul : 1,5 kg

ONE Series (Unité tout en un) : 990g

Advanced Series:

  • Unité de vision : 144 x 114 x 96 mm
  • Unité de calcul : 219 x 187 x 81mm

ONE Series (All in one unit): 190 x 142 x 106 mm

Advanced Series:

  • Unité de vision : 11W
  • Unité de traitement : 20W

ONE Series (Unité tout en un) : 16W

Cela dépend énormément des câbles que l’on installe. Sur les bateaux de croisière ou de course-croisière et sur tous les autres bateaux, nous installons généralement des câbles d’un poids de 52 grammes par mètre. Comme il faut deux câbles, cela signifie que pour un mât de 20 mètres, le poids total du câble serait d’environ 2 kilogrammes. (104g/m pour les deux câbles)).

Pour les applications de course ou sur demande, nous pouvons également fournir des câbles d’un poids total d’environ 80g/m pour les deux câbles.

L’unité de vision doit être fixée au point le plus élevé du bateau. Sur les voiliers, ce sera le haut du mât, sans aucun obstacle devant (par exemple une girouette, des feux de navigation ou des drisses). Sur les yachts à moteur, elle doit être placée aussi haut que possible et la hauteur minimale de montage est de 8 m au-dessus de la ligne de flottaison.

OSCAR doit avoir l’horizon comme point de référence. Une fois que vous avez configuré OSCAR et lancé l’application sur votre smartphone, tablette, ordinateur de bord ou MFD, il vous demandera de calibrer le système par rapport à l’horizon. Un assistant vous indiquera étape par étape comment calibrer et trouver l’angle optimal pour l’unité de vision. Trois paramètres doivent être saisis lors de l’installation :

  1. Distance horizontale du mât à la proue
  2. Hauteur de l’unité de vision montée à la surface de l’eau
  3. Quête du mât

Il est important de monter l’unité de calcul dans un environnement sec et en position verticale avec un espace libre d’au moins 100 mm en haut et 150 mm en bas par rapport aux autres dispositifs (convection de chaleur). Pour éviter toute interférence, il est important de la fixer à l’écart de toute antenne Wi-Fi ou GPS. Pour éviter toute interférence, il est important de la fixer à l’écart de toute antenne Wi-Fi ou GPS.

Oui, tant que l’information est disponible sur le réseau NMEA2000.

Non, le câble de données est blindé et la compatibilité électromagnétique est conforme aux normes européennes.

Votre application utilisateur doit d’abord être téléchargée sur internet (Google Play ou Apple Store) pour utiliser le système.
L’application OSCAR n’a ensuite plus besoin d’un accès à Internet sauf pour les mises à jour.

Oui, l’unité de vision OSCAR est étanche (IP67) et a été testée dans des conditions extrêmes pour garantir l’étanchéité, la résistance à la température, aux chocs, aux vibrations et à l’eau salée. Les verres des caméras sont dotés d’un revêtement spécial pour les protéger contre les conditions climatiques les plus extrêmes et la saleté.

Oui, tous les produits OSCAR peuvent résister à des forces d’au moins 10G, validés lors de tests de durabilité avec plus d’un million de cycles.

Pendant de longues périodes sans pluie, il peut être nécessaire de nettoyer les lentilles environ tous les 2 à 3 mois.

Oui, il doit être intégré dans le réseau local du bateau (Boat LAN /WiFi) pour la communication avec l’interface utilisateur (PC, ordinateur portable, tablette ou MFD).

Sur les séries OSCAR Advanced , 3 adresses IP sont configurées.
OSCAR ONE ne nécessite aucune configuration IP. 

Une interface avec certains MFD/traceurs de cartes est disponible.
Veuillez nous contacter pour vérifier la compatibilité.

4 users can connect simultaneously without speed loss of the application. Above this number application load and refresh time could be slightly impacted.

Oui. OSCAR peut être connecté au bus du bateau pour recevoir des informations (la vitesse, le cap, la position GPS…) et envoyer des informations (position des objets flottants détectés, les alarmes, les commandes de pilote automatique).
OSCAR peut également fonctionner sans être connecté au bus du bateau. Dans ce cas, seules les valeurs relatives (et non absolues) (vitesse, cap) seront affichées.